Parutions

  • Mais qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?

    Article de La Tribune Tricastin du 2 décembre 2010
    "Mais qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?" - article de La Tribune Tricastin du 2 décembre 2010
  • À l’occasion du vernissage de l’exposition au p’tit bistrot

    Article de la Tribune Tricastin sur l'exposition du photographe Cyril Delacour "les vendanges d'un photographe" au p'tit bistrot
    Article de presse - Tribune Tricastin - 27 mai 2010
    Article de l'Hebdo de l'Ardèche sur l'exposition de Cyril Delacour au p'tit bistrot
    Article de presse - Hebdo de l'Ardèche - 27 mai 2010

    Voir l’article…


  • Une vie d’artiste, aventure et coïncidences

    Article de Coursières du Haut-Forez d'Isabelle Heim; portrait de Cyril Delacour
    Article de presse - Coursières du Haut-Forez - Janvier 2003
    Voilà une petite année que le pays de St-Bonnet-le-Château a touché le cœur de ce jeune artiste photographe, Cyril Delacour.

    A 28 ans, Cyril a acquis à travers ses différentes expériences professionnelles, une excellente connaissance de la photo, autant en prise de vue que dans le développement.

    Après avoir voyagé un peu partout en France et tenté de s’installer dans les grandes villes comme Paris, Montpellier ou Lyon, Cyril a pris conscience de son attirance pour le cadre de vie que le monde rural peut offrir.

    Cette recherche d’équilibre personnel et les rencontres de la vie lui ont fait découvrir notre région. Séduit par ses vieilles pierres et l’accueil convivial de ses habitants, il s’est enfin trouvé un pays d’adoption: St-Bonnet-le-Château.

    Le destin de Cyril Delacour est construit de coïncidences.

    A partir de 1994, il a su trouver sa propre personnalité artistique par le biais de la photo, à travers les saisons d’été et d’hiver, durant lesquelles il s’est spécialisé dans la photo noir et blanc: il a réalisé beaucoup de portraits en milieu naturel, des prises de vue de paysages.

    En 2000, dans le cadre d’un emploi saisonnier, Cyril s’inscrit comme auteur aux AGESSA « Association pour la Gestion de la Sécurité Sociale des Auteurs », statut qui l’oblige à travailler avec seulement des structures professionnelles.

    Depuis 1993, cet artiste a effectué plusieurs reportages photos pour divers magazines « Auto-Moto » Loire et Haute Loire, « Créateurs de passions » et agences de communication.

    Depuis plusieurs années Cyril Delacour participe aux vendanges par plaisir et prend des photos dans le but de faire une exposition sur ce thème.

    C’est dans le cadre de cette activité professionnelle que Cyril a fait connaissance avec plusieurs habitants du canton de St-Bonnet et à découvert la région.

    En plus de ces diverses occupations, Cyril Delacour anime le club photo géré par la MJC de St-Bonnet, sur la commune de Luriecq (contact 04 77 50 52 42). Avec l’institut Universitaire Professionnel de management, il a aidé dix groupes de douze élèves, à faire dix courts métrages. Actuellement il prépare des cours de photographie pour former les élèves de l’IRFAS (Institut de Recherche et Formation des Acteurs Sociaux) à Firminy et propose ses services bénévolement à notre journal du Haut-Forez, « Coursières ». Vous pouvez découvrir ses talents grâce à la page de garde de notre dernier numéro (n°83).

    Le projet auquel Cyril Delacour est très attaché, concerne la création d’un atelier-galerie, sous forme d’association, sur la commune de St-Bonnet, afin de promouvoir la créativité et de permettre aux auteurs du Haut-Forez, d’exposer. Un projet ambitieux qui lui permettrait de réaliser le souhait de travailler avec les particuliers.

    Par Isabelle Heim, parut dans Coursières; le journal du Haut-Forez n° 84 de janvier à mars 2003.