Le bonheur d’être simplement là

Ce portrait a été réalisé lors de ma dernière saison comme photographe filmeur. Cette petite fille était seule dans un petit parc pour enfants sur la promenade au bord de la plage de Notre Dame de Monts. J’avais remarqué son sourire de loin. Je lui ai demandé de regarder ma main placée au-dessus de l’objectif, voulant reproduire l’effet des portraits réalisés au moyen format, les yeux dans les yeux. Le moyen format étant posé à la hauteur du plexus solaire, c’est comme si on regardait le sujet photographié du cœur, et comme le dis Saint Exupéry « on ne voit bien qu’avec le cœur ».

C’est une de mes photographie préférée. elle fait partie de celles qui m’ont motivé pour continuer la photographie de manière professionnelle en tant qu’artiste indépendant. Elle a aussi toute une histoire. Le négatif est resté à la boutique « l’atelier photo » de Christophe Perrichon. Lors de la saison de l’été 1998 je ne l’a vais pas remarqué sur les planches contact. Ce n’est que deux ans après que je l’a vu, et je ne possède qu’un tirage qui a viré. C’est avec mon premier numérique que je l’ai reproduite avant qu’elle ne vire. J’aurais aimé récupérer ce négatif. Cette photographie a été diffusée sur internet à partir de 2004 et elle a un certain succès. À tel point qu’un peintre l’a copié et cela a servi de visuel deux années consécutives pour le grand marché d’art contemporain de Chatou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *