Créateur et créature

Créature et créateur, je te laisse faire de moi ce que tu désires, je m’abandonne entre tes mains chaleureuses et aimantes, faits de moi l’amour et je prendrais soin de toi, je dénouerais tout ce que tu crois qui te fait souffrir, crois-moi cet amour est inconditionnel, mais j’ai peur que cet amour ne vienne pas de moi, il doit venir de toi, sinon de qui d’autre ?

C’est un fait

C’est un fait
qu’en effet
s’en est fait
tant d’effets
sur les faits
deux tours d’effets
d’un tour de fée
de peurs en effet
semblent des faits
faire ces effets
défaits d’effets
d’effets défaits
des fêtes défaites
défaites la fête
du banquet fait
d’effets en effet
réservés de fait
à l’appétit des fées
de pouvoir cet effet
au vol du fait
qu’aucun fait
autre qu’effet
n’en prive la fête
d’illusions surfaite

Publié sur liberation.fr sous le pseudonyme Ormuzd (alias cyrildphotos et maintenant cyrild) dans le forum « Qu’est-ce qui vous fait râler aujourd’hui » le 21 et 22 aout 2010.

Internet (si tu es mon ami(e) partage..)

Mauritanie - Jan. 2009

Avec la technologie actuelle, tous, et je dis bien tous les débats qui concernent les affaires publiques pourraient être transmis sur la toile (sur ip françaises si les débats sont pudiques), et on pourrait même imaginer des applications interactives. Au lieu de cela nous avons des sites qui ressemblent à des médias traditionnels à la communication maîtrisée, mais pas toujours sincère (confiance?). Il y a les forums et commentaires, mais de mon expérience l’accueil y est assez indifférent, et pas grand chose engage à fournir les efforts nécessaires pour proposer des idées, remarques, oppositions, ou même encouragements qui seraient valablement pris en compte.

Prendre compte de la participation du peuple, ce nous, cet ensemble, (ce toi et moi aussi) quand à la gestion des affaires du quartier, des municipales, des régions, du pays, et évidement du monde (ordre mondial) me semble être une définition juste de ce que devrait être la démocratie. Internet est un outil à la merveilleuse technologie qui demande la présence des élus portes voix, plus que de leur communication, ça éviterait d’avoir ce sentiment qu’ils prennent les voix et que ces mots sont muets.