Monsaigneur Édouard de Rothschild

Actionnaire de référence de Libération, tenez-vous tant à l’héritage de la loi du même nom que le vôtre dont l’article 25 est repris dans les traités de Lisbonne et Maastricht ?

Car saviez-vous que suite à la phase de rapine du capitalisme, le socialisme se passerait bien de la mascarade d’en faire un parti politique en alternance divertissante sur le fait que sa compromission d’avec le capitalisme tient à l’acceptation de l’usure comme principe et comme moyen (légal) de parasiter l’économie réelle et de permettre aux plus riches de capter les richesses alors que la création monétaire demeure dans l’obscurantisme pour une majorité (à l’abstention) et dont la gestion n’est en rien « démocratique ».

Ni gauche ni maladroit, le seigneur est Roi alors que la dette est souveraine par vos illusions et votre mépris entretenus à notre encontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *