Perversion

Prises de vues du tournage du film « Tom le cancre » de Manuel Pradal, dans la chapelle qui se trouve au début du sentier qui mène à la grotte de l’ermite dont le nom est à l’origine de Saint Montan. C’est la scène du mariage entre l’homme-loup (mangeur d’enfants) et la maîtresse (amnésique). La position de la croix est un symbole de perversion ; elle n’est pas droite. D’ailleurs pourquoi sacrifions-nous la nature en la polluant, en la pervertissant comme le naturel de ces enfants? La croix est le symbole du sacrifice du Christ, pourquoi sacrifions-nous notre contexte naturel, notre présent, ce que nous aimons? Ne serait-ce pas pour une valeur symbolique qui est à la mesure de toute chose (l’argent) à la place de l’homme, ou encore par égoïsme, égocentrisme, narcissisme, à la recherche d’un pouvoir qui s’enracine dans la peur au lieu de se montrer responsable de prendre soin de notre environnement, par amour.

Ce sont les enfants qui sont la raison du couple, et avant même d’être là ils inspirent l’amour qui uni les amants, mais surtout qui les lient pour la vie.

En espérant que ce qui a été tordu sera redressé, je n’en fait pas une affaire personnelle, qui aime les redresseurs de torts, à part en s’identifiant au héros d’un film où les méchants sont très méchants, et les gentils très gentils? Comment retrouver la pureté quand elle a été pervertie, quand le naturel a été exploité, sacrifié au nom de l’amour de l’art, mais pour et par de l’argent aussi? Oublier? Accepter et continuer?

Séverine, ma femme, je m’adresse à ce que j’aime en toi et que j’ai eu l’occasion de reconnaître aussi en dehors de toi dans certains de tes actes et certaines de tes paroles ; pourquoi alimenter ce conflit qui nous sépare, qui nous oppose, pourquoi? Pourquoi croire que j’aurais dit à Mila que je n’étais plus son père mais que c’était ton nouveau compagnon, et le faire croire à celui qui m’accusant d’être un père indigne s’est conduit de manière indigne en me chassant, en m’empêchant de voir notre enfant? Pourquoi? Il doit bien y avoir une raison, est-elle vraiment bonne? Je ne crois pas, non, et c’est pour cela que je m’adresse à ce que j’aime en toi, car je ne peux pas le nier, c’est toi qui a porté notre fille chérie, n’est-ce pas par amour?

Je veux une relation parentale saine entre nous, je le veux et c’est motivé par l’amour que je porte à Mila, dans son intérêt que la justice reconnaît comme supérieur, j’espère que cela ne vire pas à l’injustice grâce à des mensonges, des perversions motivées par Dieu sait quoi, des manipulations comme pour cette croix disposée de travers, j’espère fort et au-delà de la puissance des symboles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *